Marc-Antoine K. Phaneuf en résidence à La Bande Vidéo

Fins périples dans les vaisseaux du manège global

Marc-Antoine K. Phaneuf

Une co-présentation de La Bande Vidéo et du Printemps des poètes, dans le cadre du Mois de la Poésie. 

Pendant cette résidence, Marc-Antoine K. Phaneuf montera un spectacle littéraire solo qui prendra la forme d’un diaporama commenté. Le spectacle, d’une durée de 60 minutes, consistera en une projection de plus de 1000 photographies étranges ou intrigantes, toutes et chacune accompagnées d’un commentaire. Conférence poétique sans queue ni tête, ce long récit aura comme dessein de gaver le spectateur d’informations diverses, de lui offrir une expérience baroque construite d’éléments anodins constituant une encyclopédie imparfaite, déjantée. Le matériel photographique qui constituera l’œuvre sera entièrement prélevé d’Internet. Ce diaporama sera construit comme un gigantesque ready-made tentaculaire fonctionnant comme une variété de collections démontrant la complexité du monde, comptant des éléments entrecroisés ou détachés.

Possédant une formation en histoire de l’art de l’Université du Québec à Montréal, Marc-Antoine K. Phaneuf est artiste et auteur. Depuis 2006, son travail a été présenté dans plusieurs centres d’artistes autogérés, galeries et musées du Québec, dont le Centre Clark, l’Oeil de Poisson, VU PHOTO, le Symposium international d’art contemporain de Baie-Saint-Paul, Articule et le Musée régional de Rimouski. En 2013, il a été sélectionné pour le Prix Pierre-Ayot, remis par la Ville de Montréal et l’Association des galeries d’art contemporain, célébrant un artiste montréalais en début de carrière. Il a publié trois livres de poésie aux éditions Le Quartanier, dont Téléthons de la Grande Surface (Inventaire catégorique) en 2008, pour lequel il a été finaliste au prix Émile-Nelligan, et Cavalcade en cyclorama en 2013, écrit lors d’une performance d’écriture de huit jours. Il participe couramment à des lectures de poésie qui l’ont amené, avec les Productions Rhizome, jusqu’en France et en Belgique. Il vit et travaille à Montréal.

Crédit : Marc-Antoine K. Phaneuf, image trouvée sur internet en prévision du projet Fins périples dans les vaisseaux du manège global, 2012-2014.

Abonnez-vous au bulletin du Réseau art Actuel