Magali Babin en résidence au 3e impérial

Magali Babin sera au 3e impérial pour un séjour de prospection, dans le cadre du programme de résidence en art infiltrant L’ENVERS DE L’ENDROIT en vue de réaliser une œuvre qui se développera au cours de séjours en résidence en 2011 et 2012.
 
Magali Babin est une artiste de l’art audio et de la performance sonore dont la démarche repose essentiellement sur un jeu d’amplification et d’interactions sonores réalisées à partir d’objets usuels et d’environnements du quotidien. Parallèlement à ce travail de composition, elle poursuit une recherche qui vise la captation de phénomènes naturels et environnementaux. Cette recherche l’a menée à explorer les potentiels acoustiques de milieux aqueux et à développer depuis 2006, le projet Bruits de fond, un corpus d’œuvres conçues à partir de sons aquatiques qui ont été recueillis en plongeant des hydrophones dans l’eau du fleuve St-Laurent, entre Montréal et Percé. C’est cet univers étonnant, riche en fréquences et en phénomènes naturels acoustiques et harmoniques qu’elle compte approfondir en explorant des points d’eau de la région de Granby et de la Haute-Yamaska tels marécage, source, rivière.

Active dans le milieu de la scène musicale expérimentale et de la musique improvisée depuis les années 80, Magali Babin est considérée comme une des figures centrales de l’improvisation à risques, à Montréal. Elle s’est produite dans le cadre de festivals internationaux de musique électronique en Amérique et en Europe dont MUTEK (Montréal), Mois Multi (Québec), send+receive (Winnipeg), New Music Festival (Vancouver), High Zero (USA), Hull Time Based Art (Royaume-Uni), Transmediale (Berlin) Nuit bleue (France). On n’a pu voir ses performances à Baltimore, Philadelphie, Boston, New York, Hambourg, Berlin, Besançon, Bruxelles. Ses oeuvres font partie de plusieurs compilations produites par différents labels (and/OAR, Intransitive Recordings, SK Factory, Oral, le son666). Son travail est évoqué dans le livre Sounding Art: Eight Literary Excursions through Electronic Music de Katharine Norman. Magali Babin collabore régulièrement avec les collectifs Mineminemine, le Quatuor de tourne-disques de Martin Tétreault et nocinema.org, projet de l’artiste français Jérôme Joy.
 
Le 3e impérial est voué à l’exploration des potentiels de l’art actuel dans différentes sphères du quotidien et dans des espaces non dédiés à l’art. Ses activités – recherche, production, diffusion, édition, forums – s’articulent autour d’un programme de résidence en art infiltrant pour explorer d’autres manières d’habiter le réel. Fondé en 1984, le 3e impérial est animé par un collectif d’artistes et de professionnels de l’art.

Abonnez-vous au bulletin du Réseau art Actuel