Le Monde est un zombie de Simon Bilodeau, le vendredi 18 février à 19h30 à la Maison des arts de Laval

Simon Bilodeau nous propose une réflexion sur le transport et la mobilité, interrogeant les différents contextes sociaux et culturels où s’insèrent les corps, les matériaux et les objets de l’art. La pièce maîtresse de l’exposition, un imposant conteneur industriel posé sur un socle, crée une mise en scène incongrue à travers la juxtaposition des registres du réel et de la fiction, de l’esthétique et de l’utilitaire, de l’oeuvre d’art, de la marchandise et du déchet. Entouré de tableaux peints en camaïeu de gris, cet objet étend sa portée symbolique au-delà des références évidentes aux phénomènes de l’industrialisation et de la consommation. Il devient ici le lieu de rencontre des imaginaires personnels et collectifs qui construisent le sens de l’activité artistique et conditionnent sa réception, en tant que celles-ci sont indissociables d’un rapport au monde et à l’histoire.

Maison des arts de Laval
1395, boulevard de la Concorde Ouest (métro Montmorency)

Abonnez-vous au bulletin du Réseau art Actuel