Le centre Bang fait l’acquisition d’une terre de 150 acres

Le centre Bang est maintenant le fier propriétaire d’une terre forestière. Ce centre d’artistes, qui compte en faire un lieu unique pour les artistes et les collaborations, devient ainsi le premier au Canada à posséder une forêt et à être producteur forestier.

Avec ce projet nommé KM3, Bang souhaite créer un « lieu un laboratoire vivant où les arts, l’agriculture, la foresterie peuvent se rencontrer et repenser les possibilités qu’offre la forêt québécoise » dit Patrick Moisan, codirecteur du centre.

En savoir plus

Source : Gravel, Anne-Marie, « Le centre Bang transformera une terre forestière en laboratoire vivant », Le Quotidien, 16 mai 2021.

Pour être informé chaque semaine sur l’actualité et les expositions, abonnez-vous au Bulletin