L’Oeil de Poisson présente La Colonie, ribouldingue inaugurale les 18,19 et 20 juin à Deschambault-Grondines

C’est à Deschambault-Grondines dans la région de Portneuf que se tiendra La Colonie,

Un événement extraordinaire qui est le fruit d’une collaboration entre Culture et Patrimoine Deschambault-Grondines et l’Œil de Poisson. Dans le cadre des festivités entourant son 25e anniversaire, le centre a invité le commissaire Jean-Michel Ross à sélectionner des artistes pour qu’ils explorent la notion de folklore dans un esprit de réappropriation et de détournement.

Comme son titre l’indique, La Colonie évoque une tranche d’histoire propre à l’identité québécoise et réfère aussi à la colonie de vacances, un lieu de découvertes, de rencontres et de jeux. C’est dans cette perspective que les artistes ont été invités à présenter des œuvres dans divers espaces publics du village et faire de ces lieux d’accueil une colonie temporaire pour y travailler pendant les deux semaines qui précèdent l’ouverture.

BGL, Martin Dufrasne, Geneviève et Matthieu, Milutin Gubash, Les Fermières Obsédées, Thérèse Mastroiacovo, Graeme Patterson, Roberto Pellegrinuzzi et Kim Waldron prendront d’assaut la charmante localité pour y présenter leurs œuvres et performances jusqu’au 26 septembre.

Les événements d’ouverture seront tenus les 18, 19 et 20 juin prochains. Un cocktail sera offert le 18 juin à 18h au Vieux Presbytère où seront présentées les œuvres de BGL et Martin Dufrasne. La soirée se poursuivra à l’Angélus Bistro où Geneviève et Matthieu pousseront une couple de tounettes. À la tombée du jour soit vers 21h30, il ne faudra pas manquer la performance des Fermières Obsédées présentée au balcon de l’École de Musique tout près de l’Église de Deschambault. Au cœur du village, Roberto Pellegrinuzzi présentera une œuvre au deuxième étage du Magasin Général Paré.

Samedi le 19, c’est sur le site du Moulin de La Chevrotière à Grondines qu’auront lieu les activités. Les œuvres de Kim Waldron et de Geneviève et Matthieu ainsi que les vidéos de Milutin Gubash, Graeme Patterson et Thérèse Mastroiacovo seront officiellement dévoilées. Vers 18 h, Kim Waldron nous invite à partager son Méchoui et ce sera vers 21h30 que Geneviève et Matthieu présenteront une performance inédite.

Enfin, la fin de semaine sera couronnée le dimanche 20 juin par Les Épousailles, un événement festif dont la folie sera à la mesure de celle des participants. À 14h, les âmes esseulées sont invitées à convoler en justes noces et faire bénir leur union par Laïc Élégant. Tous sont invités à témoigner, fêter ou à participer. Le rendez-vous est donné dans le jardin de roses près de l’Église de Deschambault.

Les futurs époux sont invités à réserver leur bénédiction par téléphone au 418-648-2975.

Sachez qu’un service de navette aller-retour est disponible les 18,19,20 juin, pour 5$. Nous vous proposons un départ  par jour de Méduse et de Deschambault. Contactez-nous pour obtenir une place. »

Culture-Patrimoine Deschambault-Grondines est un organisme voué à la sauvegarde et la mise en valeur du patrimoine. Depuis dix ans sa vocation s’est élargie à l’intégration d’art contemporain à des lieux patrimoniaux par la Biennale internationale du lin de Portneuf.

Jean-Michel Ross est un commissaire, critique d’art et collectionneur vivant à Montréal. Il fut assistant-rédacteur de la revue Espace où il y a dirigé seul ou en collaboration plusieurs dossiers thématiques entre 2002 et 2008. Ses articles ont été publiés régulièrement dans les revues C Magazine à Toronto et Espace sculpture à Montréal. En 2009, il était co-commissaire de l’exposition Waterpod présentée à New York sur différents sites entourant la rivière Hudson. Il était co-commissaire de l’exposition Québec Gold présentée à Reims, en France. Il a aussi été commissaire d’expositions individuelles et collectives au Québec, à Montréal et en région. Il est membre du conseil d’administration et du comité de programmation d’Optica depuis 2004. Le commissaire tient à remercier le Conseil des arts et des lettres du Québec pour son soutien.

Abonnez-vous au bulletin du Réseau art Actuel