Julie Faubert et Carlos Garaicoa Manso ont été sélectionnés pour le projet d’échange Montréal / La Havane

Le Regroupement des centres d’artistes autogérés du Québec (RCAAQ) est heureux d’annoncer que Julie Faubert, artiste montréalaise, et Carlos Garaicoa Manso, artiste et commissaire cubain, ont été sélectionnés pour son projet d’échange Montréal / La Havane réalisé en collaboration avec le Conseil des arts de Montréal et Artista X Artista.

Julie Faubert (Montréal) réalisera une résidence de formation à La Havane du 10 février au 1er mars 2020 où elle sera accueillie par l’organisme collaborateur Artista X Artista. Carlos Garaicoa Manso (La Havane) sera quant à lui de passage à Montréal du 10 au 13 mars 2020, où il fera une présentation publique et sera épaulé par le RCAAQ dans ses activités de réseautage.

Mis sur pied en 2011 par le RCAAQ et le Conseil des arts de Montréal, le projet d’échange Montréal / La Havane entend faciliter la circulation des individus, des idées et des connaissances, non seulement dans les circuits établis, mais surtout, dans ceux en devenir. En mettant en place une structure d’échange entre Montréal et La Havane, ce projet vise à développer des dialogues créatifs entre artistes et commissaires de cultures différentes. Il permet aux participants et participantes de s’immerger dans un nouvel espace de création-réflexion, différent du leur, dans le but d’encourager des partenariats et des projets à long terme.

Julie Faubert
Vit et travaille à Montréal
juliefaubert.com

Julie Faubert est une artiste adisciplinaire. Elle crée des situations, c’est-à-dire des rencontres qui affûtent les rapports qu’entretiennent le corps, l’espace et la pensée dans nos constructions/créations de sens. Ses propositions ont plus récemment pris forme dans une ancienne imprimerie artisanale (Invisible Places, Viseu, Portugal, 2014), des espaces d’exposition (Centre Clark, Montréal, 2013 ; Sporobole, Sherbrooke, 2014), une cave (Il y aurait une table mais vous faites parfois semblant, en collaboration avec Sébastien Cliche, Triennale EIM, 2019), les espaces communs d’une bibliothèque nationale (Grande Bibliothèque, Montréal, 2016), une place publique (ancien Parc Claude-Jutra, Montréal, Studio XX, 2016) et un ancien squat berlinois (ausland, Berlin, 2018). Elle s’intéresse aux pratiques in situ et contextuelles, notamment dans le cadre de Artistes sonores et « espaces du commun » : enjeux esthétiques, éthiques et politiques de l’expérience de l’écoute dans la ville (thèse) et de Son/Contexte 2018 (rencontre internationale autour des pratiques sonores contextuelles).

Carlos Garaicoa Manso
Vit et travaille entre La Havane et Madrid
site web

Carlos Garaicoa Manso a étudié la thermodynamique puis la peinture à l’Instituto Superior de Arte de La Havane (1989-1994). Il utilise une approche multidisciplinaire pour aborder des questions de culture et de politique, en particulier cubaines, à travers l’étude de l’architecture, de l’urbanisme et de l’histoire. Son sujet principal a été la ville de La Havane et ses médiums incluent l’installation, la vidéo, la photographie, la sculpture, les livres pop-up et le dessin. Avec Mahé Marty, sa conjointe, il a fondé le projet d’artistes en résidence Artista X Artista à La Havane.

Subscribe to Réseau art Actuel Newsletter