Jeane Fabb en résidence chez Sagamie

Ma pratique artistique se fonde sur une interaction directe avec la nature. Je m’investis dans des activités et des processus d’observation qui accentuent et révèlent le principe d’interconnexion avec mon environnement immédiat. À travers des projets art-nature menés à l’international, j’ai pu explorer une diversité d’écologies se déployant sur différents continents. C’est pourtant dans la région où j’ai vécu pour les 35 dernières années, la forêt des Hautes-Laurentides au Québec que se développe en continu une connexion personnelle au lieu, de même les moyens de l’exprimer.

Les relations qu’ont actuellement les femmes avec la terre façonnent mon travail. Au sein de mon processus de recherche, j’intègre un dialogue avec les femmes au sujet d’enjeux écologiques et de leurs attachements personnels à l’environnement. Pour divers projets, j’invite les femmes vivant dans la région où je travaille à participer à des actions in situ. Ce travail s’efforce de rendre visibles les états d’intimité et de profonde familiarité avec la nature, les liens sensuels et émotifs avec les lieux, la connaissance locale des écologies et une attention à la présence qui réside sous le couvert du » pittoresque » et des » ressources naturelles « .

Dans mon travail, la photographie joue à la fois le rôle de témoin et celui d’outil documentaire. Se déroulant souvent dans des lieux retirés, mes actions ne sont vues que par peu de gens ou encore, par personne du tout. L’hiver dernier, dans un projet qui s’intitule Touch Wood, j’ai entrepris une série d’interactions, en privé, avec les arbres dans la forêt derrière chez moi. L’appareil photo était alors le seul témoin. Avec le projet en cours The Earth in her Bones, je crée une série de portraits de 28 femmes résidant dans les Laurentides. Je les photographie dans des sites qu’elles ont elles-mêmes choisis et qui ont une profonde résonance dans leurs vies.

Biographie
À l’âge de sept ans, Jeane Fabb a quitté l’Angleterre pour vivre à Montréal. Elle a fait des études en arts visuels à l’Université Concordia et, en 1975, elle s’est établie dans la forêt boréale des Hautes-Laurentides où elle explore les liens complexes entre les dimensions écologique, culturelle et mythique de la nature. Elle a réalisé des installations in situ et des actions en Amérique du Nord et en Amérique du Sud et a présenté des expositions d’installations, de photographies et de vidéos à travers le pays et à l’international.  www.jeanefabb.ca

Visitez le BLOG du Centre SAGAMIE à l’adresse suivante: http://www.centresagamie.blogspot.com

Abonnez-vous au bulletin du Réseau art Actuel