Installation sonore de Jana winderen, du 8 janvier au 5 février chez B-312

Le premier voit ses vocations agricoles transformées par les exigences de l’économie mondiale. L’artiste exprime le déclin de l’agriculture à échelle humaine dans de grandes peintures à caractère métaphorique où la grange traditionnelle est utilisée comme symbole. Le second univers, Dawson City, est modelé par l’économie touristique locale et malmené par l’instabilité de son environnement. Dans cette ville, l’artiste a été fascinée par un urbanisme d’arti»ce qui restaure et reconstruit continuellement l’esthétique « western » de la Ruée vers l’or. Cette fascination se retrouve dans l’installation Effet Gold Rush : un « dessin sculpté » qui allie polystyrène, intervention dessinée et collage photographique.

Abonnez-vous au bulletin du Réseau art Actuel