Glissement transmigratoire de Jing Yuan Huang, vernissage le samedi 5 mars à 16h à 17h chez OBORO

Glissement transmigratoire
Jing Yuan Huang
Selon le Livre tibétain des morts (le Bardo Thödol), la transmigration est une suite d’étapes s’enchaînant après la mort, tel un parcours dont l’issue détermine la nouvelle réincarnation. Oscillant entre fragilité et force, pertes et gains, ce cheminement n’est pas sans rappeler celui de l’immigration, processus qu’a vécu volontairement l’artiste en venant prendre racine en Amérique du Nord.

Le dessin, coeur de ce travail, est lui aussi offert au regard à la suite d’une série de transformations, devenant tour à tour photogramme, photocopie, grille, puis installation. Une esthétique du passage et de l’érosion émerge des images ayant transité par plusieurs supports. Le rendu final fascine par sa fragilité et son immensité, invitant à se glisser dans cet intervalle migratoire.

Jing Yuan Huang est née et a grandi dans le sud-est de la Chine continentale avant d’immigrer au Canada en 2001. Elle détient un baccalauréat en beaux-arts de l’Université Concordia (obtenu avec distinction en 2005) et une maîtrise en beaux-arts de la School of the Art Institute of Chicago (2008). Parmi ses projets majeurs, mentionnons une série de peintures aux techniques mixtes intitulée Anachronism, présentée pour la première fois en 2006, de même que Glissement transmigratoire. Ce projet de longue haleine consiste en une installation in situ évolutive, présentée aux États-Unis, en Chine, en Allemagne et à travers le Canada. Jing Yuan Huang vit actuellement à Montréal et à Beijing.

http://imhuangjingyuan.blogspot.com
du 5 mars au 16 avril 2011
vernissage le samedi 5 mars 2011 à 17 h
visite commentée en présence de l’artiste
(en anglais suivi d’une discussion bilingue)
le samedi 5 mars 2011 à 16 h

Abonnez-vous au bulletin du Réseau art Actuel