Artifact Institute

Exposition du 22 avril au 6 mai à la Galerie Sans Nom

Du 22 avril au 6 mai prochain, trois nouvelles expositions seront en montre à la Galerie Sans Nom. Dans la salle principale, The Artifact Institute présentera Investigation 1. L’espace audio-vidéo accueillera un programme vidéo proposé par le commissaire Mario Doucette et dans la Salle Sans Sous on pourra voir le travail d ‘Alisa Arsenault. Le vernissage aura lieu le vendredi 22 avril à partir de 20h. Une conférence d’artiste sera prononcée par les artistes de Artifact Institute.

Artifact Institute
Enquête 1

Enquête 1 : Équipements électroniques désuets provenant d’organismes artistiques et culturels de la région de Halifax est un projet au cours duquel des équipements inutilisés par des organismes culturels sont répertoriés systématiquement. Souhaitant susciter des discussions par rapport à l’utilité et la valeur de ces équipements, les artistes on mis en place un processus afin de déterminer le sort des artefacts selon un barème de critères et de considérations tels la responsabilité éthique et le souci de l’environnement. Le Artifact Institute, collectif fondé par Adam Kelly et Tim Dallett en 2007, réfléchit et intervient au niveau des processus et des perceptions qui changent l’utilité, le sens et la valeur des équipements. Son mandat comprend l’étude, la collection et l’archivage d’artefacts, ainsi que les services techniques, l’animation de discussions, les publications et mises en place d’expositions et d’étalages.

Sadie Benning :
Une sélection d’oeuvres

Mario Doucette (commissaire)
L’Espace Audio-Vidéo présentera Sadie Benning : Une sélection d’oeuvres un programme vidéo proposé par le commissaire Mario Doucette. Doucette propose un programme qui s’intéresse surtout aux oeuvres considérées esthétiquement hors-normes et qui n’obéissent pas à des règles prédéfinies. Né à Milwaukee, au Wisconsin en 1973, vidéaste et musicienne Sadie Benning est arrivé dans le monde des arts médiatiques dans les années 90. Ses oeuvres vidéos sont des exposés expérimentaux effectués avec le jouet Fisher Price Pixelvision, une caméra que son père, le cinéaste expérimental James Benning, lui avait donné. Elle fut également membre du groupe Le Tigre, alors que Benning est connue pour son style audacieux et effronté.

Alisa Arsenault
Ainsi soit-il

Dans la Salle Sans Sous, Alisa Arsenault propose avec Ainsi soit-il une séquence photographique réalisée à partir de film argentique, ainsi qu’une bande sonore réalisé en collaboration avec le musicien interdisciplinaire, John Jerome. À l’aide d’images évoquant deux espaces de méditation culturel soit une cathédrale et un espace naturel, elle tente d’explorer le sentiment de culpabilité présent chez l’être humain mais plus spécifiquement chez la femme, ses origines et son omniprésence en société actuelle. Alisa Arsenault est une artiste émergente originaire de Moncton.

Abonnez-vous au bulletin du Réseau art Actuel