Loading Events

Voyages et indépendance au féminin

Exposition jusqu'au 5 janvier au Musée national des beaux-arts du Québec

Première rétrospective québécoise de l’impressionniste canadienne depuis près d’un siècle, l’exposition Helen McNicoll. Un voyage impressionniste permet de découvrir une artiste au destin aussi incroyable que fugace, qui se distingue par sa maîtrise exceptionnelle de la lumière et des effets d’atmosphère.

Voyages et indépendance au féminin 

Au début des années 1900, à une époque où les femmes issues de milieux aisés sont le plus souvent confinées à l’univers familial et domestique, l’impressionniste canadienne Helen McNicoll se démarque par son amour du voyage et de la découverte de nouveaux espaces.

Son rapport au monde et sa production artistique sont liés au tourisme naissant au tournant du 20e siècle. Elle a pour sujets de prédilection les scènes de la vie quotidienne, bien qu’elle parvienne à en donner une interprétation distincte des impressionnistes en ce qu’elle est centrée davantage sur le labeur féminin.

L’exposition Helen McNicoll. Un voyage impressionniste présente plus de 65 peintures de l’artiste, dont 25 provenant de la collection de Pierre Lassonde. Par le prisme du voyage, l’exposition propose ainsi d’interroger les thèmes de l’indépendance féminine, de la prise de risques, de l’amitié, et de la liberté des femmes, dans le contexte passionnant des luttes des suffragettes anglaises pour le droit de vote.