Loading Events
  • This event has passed.

Topia de Oli Sorenson

Exposition jusqu'au 14 mai à l’esplanade du Quai 5160 — Maison de la culture de Verdun

L’esplanade du Quai 5160 — Maison de la culture de Verdun accueille actuellement les œuvres de l’artiste Oli Sorenson, dans le cadre de l’exposition TOPIA présentée jusqu’au 14 mai 2023. Venez admirer ces créations colorées et uniques en leur genre !

Oli Sorenson associe sa pratique à celle d’un « art du remix » en utilisant la citation, l’interprétation et le détournement comme vecteurs expressifs. Grandement influencé par la création musicale, il réactualise l’esthétique d’artistes établis en la combinant à plusieurs faits saillants de la culture populaire, ou même de l’actualité, pour ainsi produire de nouvelles images et de nouveaux récits.

L’exposition TOPIA

La séquence TOPIA exposée au Quai 5160 – Maison de la culture de Verdun est réalisée en continuité avec le corpus ANTHROPOCÈNE, où il aborde l’impact des activités humaines sur l’écologie de la terre. Réalisées à l’aide de couleurs extrêmement vives et de formes très simples, les œuvres ici produites affichent un style hybride, fusionnant les paysages pixélisés de Minecraft avec les toiles géométriques de Peter Halley.

Avec TOPIA, Sorenson vise avant tout à se distancier des mondes imaginaires et idéologiques, sous-entendu dans les expressions UTOPIA et DISTOPIA, pour au contraire diffuser un art engagé, traitant d’enjeux actuels, pertinents au temps présent. Ainsi, l’artiste invite le public à s’interroger sur le système économique qui sous-tend notre époque, en retraçant ici le parcours des chaînes d’approvisionnement globales, dont les modes de production intensifs et la spéculation financière semblent accentuer les mutations climatiques actuelles, en plus de n’offrir que peu de solutions écoresponsables pour gérer ces impasses.

L’artiste

Oli Sorenson fut initialement reconnu à Londres, où il a contribué à plusieurs évènements artistiques à l’Institute of Contemporary Art (2003-06), à Tate

Britain (2006) ainsi qu’au British Film Institute (2008-10). Il a établi un profil international avec ses interventions au ZKM (Karlsruhe, 2002), à ISEA (Helsinki, 2004), puis aux festivals Mapping (Genève, 2009) et Sonica (Ljubljana, 2012). Depuis qu’il s’est installé à Montréal en 2010, Sorenson a diffusé son travail à Power Plant (Toronto, 2014), FILE (Sao Paulo, 2015), Monitoring (Kassel, 2017), Art Mûr (Berlin, 2018) et l’Agence TOPO (Montréal, 2020).