Loading Events

Ovulation / été d’Alejandra Zamudio

En vitrine du 13 juillet au 11 août à la Galerie McClure

Alejandra Zamudio présente « Ovulation / été », une installation de dessin reflétant la relationentre la phase ovulatoire du cycle menstruel et l’été. L’installation dans la vitrine de la galerie est composée d’un dessin de grande échelle encadré par des fleurs de saison, qui se faneront et mourront au fil de l’exposition.

Alejandra a créé le dessin, « Trinity of the Three Mothers », après avoir appris que les ovules libérés tout au long de la vie fertile d’une personne se trouvaient dans leur corps depuis le stade fœtal. Cela signifie que l’ovule qui a été fécondé pour nous créer existait déjà lorsque nos mères grandissaient à l’intérieur de nos grands-mères ; trois générations étaient contenues dans une seule. Lors de l’ovulation, un ovule est libéré des ovaires. S’il est fécondé, une nouvelle vie peut commencer ; s’il ne l’est pas, l’ovule est rejeté avec les nutriments nécessaires à la vie, dans le cadre d’un processus appelé menstruation.

Comme l’explique l’artiste, « l’ovulation est une phase qui symbolise un saut confiant dans le monde, c’est pourquoi je l’associe à l’exubérance et à la fertilité de l’été. Tout travail créatif, qu’il s’agisse de la création d’un bébé, d’un repas ou d’une œuvre d’art, nécessite la libération symbolique d’un œuf dans l’inconnu. Un œuf contient une promesse, une possibilité ou un souhait qui peut être révélé ou rester caché dans le temps. »

Alejandra Zamudio est une artiste colombienne établie à Montréal. Son œuvre artistique découle de la tenue d’un journal qui la maintient engagée dans l’abondance que l’on peut trouver dans le banal. Le contenu de ses journaux alimente ses dessins de grande échelle, guide ses explorations matérielles et nourrit ses projets de publication et de bande dessinée. Son travail récent explore la profondeur symbolique du cycle menstruel en tant que traceur incarné du temps.

Zamudio a obtenu son baccalauréat en arts plastiques de l’Université Concordia en 2019. Depuis 2022, son travail a été présenté dans la Collection Art Volt (Montréal, QC), et en 2023, elle a eu sa deuxième exposition solo organisée par le Festival Filministes (Montréal, QC). Entre 2021 et 2022, elle a dirigé le périodique Creadoras : women artists zine avec des contributions d’artistes locaux et internationaux. Elle a fait partie de la cohorte Artch (Montréal, QC) en 2023 et travaille actuellement sur son premier livre d’images.

alejandrazamudio.com