Loading Events

Chantale Boulianne 

Vernissage le vendredi 25 novembre à 17h au Lobe

L’espace plateforme a été créé en 2008 devant un besoin criant de lieux alternatifs de diffusion et à la demande de nombreux artistes. Il s’agit en fait d’une résidence d’une quinzaine de jours réservée aux membres du LOBE. Souvent le lieu d’une première exposition individuelle dans un contexte artistique professionnel, l’espace PLATEFORME contribue grandement à la reconnaissance des artistes de la relève et à leur professionnalisation.

Les œuvres intégrées dans le cadre de cette résidence sont pendant plus deux mois en vitrine, l’espace étant situé directement en mezzanine à l’entrée du bâtiment. Grâce à son emplacement unique, cet espace permet de présenter des créations installatives exploitant un double point de vue, puisque les œuvres sont à la fois visible de l’extérieur, à travers une grande baie vitrée et de l’intérieur enclavées dans un espace profond et surplombant.

Démarche
Me passionnant pour le geste et le mouvement depuis 25 ans, l’expérience du corps est rapidement devenue ma principale source d’inspiration. Je me suis alors animée autour de l’objectif persistant d’articuler un passage entre deux postures : le corps comme instrument d’expérience du monde et le corps comme médium d’expression de cette expérience. C’est ainsi qu’à travers différentes techniques, je relate, expose, met en cause et suscite la mise à l’épreuve du corps.

Tout d’abord, le défi du corps debout, du corps qui marche. Ensuite corps performance, corps athlète, corps en bravade frôlant l’accident. Corps qui s’enivre de vitesse et de haute voltige. Et encore, corps en dérape, corps en épave prônant l’accident… Corps en chute, blessé et édenté. Enfin, corps en perte d’identité, après l’accident. L’accident cassant de soi, l’accident mortel de l’autre menant à l’épreuve du corps absent.

Plus précisément, Je développe une réflexion autour de l’idée que le corps est à la fois témoin et support de son propre parcours. Le corps contient non seulement les traces de son vécu physique et psychologique, mais également l’empreinte des événements et des paysages qu’il a traversés; des lieux qu’il a habités. Le corps est une construction organique et allégorique inséparable de son parcours, où matière, temps et espace laissent leur trace. C’est alors qu’on ne parle plus de corps, mais de corporéité.

De mon point de vue, il en va de même pour le corps de la matière. Il est lui aussi témoin et support de son itinéraire et je le choisi pour la singularité de son parcours. À partir de cette matière, je produits des images dans une confluence entre matière, structure et corporéité.

Une triade qu’au fil des ans, j’ai mise en jeu de multiples façons : par le dessin, la peinture, le collage, le cinéma d’animation, la musique, le design et la scénographie. J’ai constamment cherché à dire ce lieu où le corps danse avec le paysage; déposant ses pieds sur des arrêtes vertigineuses.

Bio
Chantale Boulianne est une artiste multidisciplinaire se passionnant pour le geste et le mouvement. Depuis 25 ans, elle expose la mise à l’épreuve du corps. Pour elle, l’expérience du corps en mouvement est un point de convergence reliant les différentes strates constituant la corporéité de chacun. Elle tente d’articuler un passage entre le corps comme instrument d’expérience du monde et le corps comme médium d’expression. Après des études musicales, Chantale s’est orientée vers les arts visuels, le design et la scénographie. Elle a travaillé dans plus d’une trentaine de projets scéniques, dont plusieurs à forte teneur interdisciplinaires. Parallèlement à cela, elle a présenté à plusieurs reprises son travail en arts visuels au Québec et a réalisé quelques films d’animation. Depuis 2002 elle est chargée de cours à l’Université du Québec à Chicoutimi.