En résidence au centre Sagamie : Gabriel Coutu Dumont

Gabriel Coutu Dumont
Sketches of synchronicity
“J’emploie donc ici le concept général de synchronicité dans le sens particulier de coïncidence temporelle de deux ou plusieurs événements sans lien causal entre eux et possédant un sens identique ou analogue. Le terme s’oppose à « synchronisme » qui désigne la simple simultanéité de deux évènements. La synchronicité signifie donc d’abord la simultanéité d’un certain état psychique avec un ou plusieurs événements parallèles signifiants par rapport à l’état subjectif du moment, et – éventuellement – vice-versa.”
Carl Gustav Jung, Cahiers de Psychologie jungienne, n°28, 1er trimestre 1981

Esquisser c’est aussi une façon de prendre des notes. Sketches of synchronicity est pour moi, en quelque sorte, une collection très personnelle de “balises photographiques” qui me définissent et influencent mon travail à travers le double jeux de la synchronicité.

Gabriel Coutu Dumont travaille comme artiste pluridisciplinaire sous son nom et au travers de collectifs ? RACAM, nAnalog ? qu’il a cofondé. Il s’est produit dans le cadre de plusieurs manifestations d’envergure internationnale (MUTEK, Ars Elecvtronica, FIL, etc.). Photographe de formation, il multiplie depuis sa sortie de l’école ses projets d’installation, de photographie, de dessin entre l’Amérique, l’Europe et l’Asie. Depuis quelques temps, il se consacre majoritairement à la création vidéo, la performance, la conception vidéo-scénographique. L’univers numérique lui permet de faire la synthèse de sa pratique de plasticien et le pousse à développer un language hybride où se mélangent tradition et technologie. C’est fort de cette idée qu’il fonde le collectif RACAM avec lequel il réfléchit les possibilités de faire cohabiter le son, l’image et l’éclairage (ex. : Facettes au Centre d’art et de diffusion CLARK : www.clarkplaza.org). Plus récemment. il a commencé un travail de collaboration régulière avec Marc Leclair (aka Akufen). Ils composent ensemble 5mm, pièce présentée pour la première fois à ARS Electronica (Linz, Autriche : www.aec.at) en septembre 2005 et qui depuis tourne au quatres coins du globe. Gabriel mène conjoitement sa carrière de photographe et prépare plusieurs projets dont Sketches of synchronicity pour 2008 et 2009.

Abonnez-vous au bulletin du Réseau art Actuel