Anselm Kiefer, Karfunkel Fee, 1990

Dons majeurs, exposition au Musée d’art contemporain de Montréal

Un nouveau concept d’exposition et un hommage à l’œil des collectionneurs prennent place pour les cinq prochains mois dans les salles de la Collection permanente du Musée d’art contemporain.

Dons majeurs
Du 7 novembre 2009 au 7 mars 2010

Depuis la fondation du Musée d’art contemporain, plus de 600 donateurs ont offert au Musée 3 000 œuvres parmi les 7 500 que compte la Collection. C’est dire combien les dons font partie intégrante de l’histoire de son développement. D’ailleurs, le quart des premières œuvres à rejoindre les collections du Musée, en 1964-1965, avait été donné par des artistes et des collectionneurs passionnés.

L’exposition Dons majeurs présente 7 œuvres exceptionnelles généreusement offertes au cours des deux dernières années. Elle met non seulement en valeur les qualités muséologiques de ces œuvres admirables, mais constitue aussi un hommage éloquent au savoir, à l’œil exercé et à la vision des collectionneurs. Le public retrouvera avec émotion deux œuvres d’Anselm Kiefer. Karfunkel Fee, de 1990, offerte par monsieur Irving Ludmer, figurait dans la grande exposition Kiefer présentée au Musée en 2006. À ce don important s’ajoute une autre œuvre magistrale du célèbre artiste allemand, Die Fraun Der Antike, 1999, dons de messieurs Rosaire Archambault, Pierre Bourgie et Robert-Jean Chénier.

Madame Germaine Gaucher fait don au Musée d’un spectaculaire diptyque d’Yves Gaucher, Jericho 2 : une allusion à Barnett Newman / Jericho 2 : An Allusion to Barnett Newman de 1978 qui constitue un testament sans précédent de ce grand artiste décédé en 2000. Christian Mailhot et Natali Ruedy avaient mis la main sur Phantasmes fragiles, 2004. Ces 87 dessins de Rober Racine, l’ensemble le plus poignant de sa série des « Vautours » et fait désormais partie de la Collection. Madame Ann Birks a cédé une œuvre photographique à forte charge émotive de Lorna Simpson : ID (Identify-Identity), 1990, pour souligner la contribution de Marc Mayer, précédent directeur du Musée.

David Altmejd et la  Andrea Rosen Gallery ont offert Le Dentiste, de 2008, un des géants réalisé par l’artiste pour la Triennale québécoise en 2008. Enfin, Le Musée imaginaire, 1997, de Francine Savard vient compléter le corpus de manière significative et permet de situer cette œuvre dans son contexte, au moment où se déroule une exposition bilan de cette artiste au Musée même. Ces dons témoignent d’un soutien essentiel et précieux au Musée ainsi qu’au développement de sa Collection.

Commissariat

Josée Bélisle, conservatrice responsable de la Collection, est la commissaire de l’exposition Dons majeurs.

Abonnez-vous au bulletin du Réseau art Actuel