Diane Morin et Osvaldo Ramirez Castillo parmi les récipiendaires des prix Victor-Martyn-Lynch-Staunton 2011

La productrice de théâtre Naomi Campbell, l’artiste en arts visuels Osvaldo Ramirez Castillo, la danseuse Yvonne Chartrand, l’artiste en arts médiatiques Diane Morin, le compositeur Paul Steenhuisen, l’artiste interdisciplinaire Nadine Sures et l’auteur Duncan Thornton sont les récipiendaires des Prix Victor-Martyn-Lynch-Staunton 2011 du Conseil des Arts du Canada.

Ces prix, d’une valeur de 15 000 $ chacun, sont accordés chaque année à des artistes à mi-carrière en reconnaissance de leur mérite exceptionnel dans les sept disciplines subventionnées par le Conseil des Arts : théâtre, arts visuels, danse, arts médiatiques, musique, arts intégrés et lettres et édition. Ces prix ont été créés grâce à un généreux legs du regretté Victor Martyn Lynch‑Staunton au Conseil des Arts. Les lauréats sont sélectionnés parmi les candidats du programme de subvention aux artistes professionnels, pour l’exercice financier 2010-2011. En plus de contribuer à la vitalité culturelle du pays, le travail de ces artistes à mi-carrière est une source d’épanouissement et d’apprentissage continu pour tous les Canadiens 

Osvaldo Ramirez Castillo – Arts visuels 

Osvaldo Ramirez Castillo s’intéresse à la mémoire collective et personnelle liée aux pertes et à la violence qui ont marqué l’El Salvador pendant la guerre civile des années 1980. Son travail et ses recherches le plongent dans la mythologie et le folklore latino-américains et les aspects de l’iconographie d’Amérique du Nord issue de la culture populaire, qu’il entremêle dans un champ personnel d’images constamment retravaillées et perfectionnées. 

M. Castillo a obtenu sa maîtrise en beaux-arts à l’Université Concordia et il est diplômé de l’Ontario College of Art and Design. Il a exposé des œuvres à la Southern Alberta Art Gallery, à la Galerie Push de Montréal, à l’International Print Center de New York et à la Beyond Western New York Biennial 2007 de Buffalo. Il vit et travaille à Montréal.

Diane Morin – Arts médiatiques

Depuis 1998, Diane Morin réalise des installations liant sa pratique à l’art cinétique et aux nouveaux médias. Elle travaille avec la lumière, le son, le dessin et la robotique pour créer des installations in situ dans lesquelles ont lieu des événements cinétiques, sonores et lumineux. Elle utilise différents procédés et dispositifs afin de rendre ces événements apparents et en préserver des traces: photogramme, enregistrement vidéo, amplification audio, projection d’ombre.  

Le travail de Diane Morin a été présenté dans le cadre de plusieurs expositions individuelles et collectives à Montréal et ailleurs au Canada, en Suède et en Finlande. Elle détient une maîtrise en beaux-arts (Open Media) de l’Université Concordia. Originaire de la région de Kamouraska, elle vit et travaille à Montréal. 

Plus de détails sur les autres lauréats

Abonnez-vous au bulletin du Réseau art Actuel