Simon Belleau, Philippe Caron Lefebvre et Myriam Dion, finalistes pour le prix Pierre-Ayot.

Dévoilement des finalistes des prix Pierre-Ayot et Louis-Comtois

La Ville de Montréal et l’Association des galeries d’art contemporain (AGAC) dévoilent aujourd’hui les finalistes du Prix Pierre-Ayot et du Prix Louis-Comtois. Félicitations à tous les artistes sélectionné.es ! 

Les lauréat.es seront dévoilé.es lors d’une cérémonie le vendredi 26 novembre à 20 h à la foire Papier. La Ville et l’AGAC invitent le public à suivre la remise des prix en direct. Un hyperlien vers la webdiffusion sera partagé le 26 novembre ici, sur le site web de l’Association.

De plus, cette année, les amateurs d’art pourront découvrir et admirer le travail des six artistes finalistes à la foire Papier. Leurs œuvres seront exposées dans un kiosque dédié aux prix d’excellence, du 26 au 28 novembre prochain au Grand Quai Port de Montréal.

Prix Louis-Comtois : les finalistes

Un jury composé de professionnel.les du milieu des arts visuels a retenu les candidatures des artistes Nadia MyreSkawennati et Janet Werner pour le prix Louis-Comtois destiné aux artistes en art contemporain en mi-carrière.

Le Prix Louis-Comtois vise à consolider la reconnaissance d’un artiste à mi-carrière et à souligner la qualité de sa production dans le domaine de l’art contemporain à Montréal. Le prix est accompagné d’une bourse de 7 500 $ et d’un budget de 2 500 $ pour l’organisation d’une exposition individuelle sur le territoire montréalais. La Ville de Montréal fait également l’acquisition d’une œuvre du lauréat pour sa collection d’œuvres d’art.

 

Prix Pierre-Ayot : les finalistes
Pour le prix Pierre-Ayot, attribué à un artiste ayant moins de 10 ans de pratique professionnelle, les finalistes sont Simon Belleau, Philippe Caron Lefebvre et Myriam Dion.

Le Prix Pierre-Ayot vise à appuyer et à promouvoir l’excellence de la nouvelle création en arts visuels à Montréal, à favoriser la diffusion de jeunes artistes montréalais et à reconnaître l’effort des diffuseurs qui encouragent les artistes âgés de 35 ans et moins. Une bourse de 5 000 $ et un budget de 2 500 $ pour l’organisation d’une exposition individuelle sur le territoire montréalais sont offerts au lauréat. La Ville de Montréal fait également l’acquisition d’une œuvre du lauréat pour sa collection d’œuvres d’art.

En savoir plus

Pour être informé chaque semaine sur l’actualité et les expositions, abonnez-vous au Bulletin