DARE-DARE présente : Soirée Orbite/Détroit, le jeudi 13 octobre à 18h au Bain Mathieu

Dans le cadre du projet Satellite, Dare-Dare vous invite chaleureusement à sa grande soirée Orbite / Détroit, au Bain Mathieu, le jeudi 13 octobre, dès 18 h 00.
 
En tant que projet phare, SATELLITE exporte le savoir-faire et le mandat de DARE-DARE au niveau international. Il expose des projets inédits d’artistes dans l’espace public, organise des conférences et multiplie les modes de présentation artistique à Tijuana (Mexique) et à Détroit (États-Unis); les deux villes retenues pour cette aventure. (http://satellite.dare-dare.org)
 
Figure emblématique d’une urbanité en déclin, la ville de Détroit attire l’attention. L’ampleur de sa dévastation nous invite à réfléchir sur les mécanismes historiques de sa construction et de sa destruction. Malgré cette faillite et ses effets sur sa population, une multitude d’actions et d’événements se développent, suscitant des initiatives communautaires sur les terrains abandonnés par la « mass production » et ses supermarchés.
 
Du 20 octobre au 15 novembre, le déplacement du Centre se poursuivra à Tijuana. Il sera réalisé en collaboration avec des organismes qui agissent dans des zones particulièrement sensibles à la nécessité d’une (re-)définition de l’espace public.
 

Au Bain Mathieu 2915, rue Ontario Est / Métro : Frontenac      
–  Entrée gratuite –
– Billet pré-vente pour un repas et une consommation : 10 $
Disponible à la roulotte : 2201 Dufresne / ou par téléphone au (514) 794-7002
 

 
Déroulement de la soirée 
 
 18h30 ­|       Projection du documentaire : Détroit un rêve en ruine
                    2010 / Couleur / 52 min – Réal. Alexandre Touchette (Canada)
 
                    Entre  2004 et 2009,  Alexandre Touchette a suivi le parcours d’individus
                    qui tentent de faire face à la crise dans un quartier marqué par l’histoire
                    ségrégationniste des États-Unis, et où 90 pour cent des maisons sont soit
                    abandonnées, incendiées ou démolies.
 
                    La projection sera suivie d’une discussion entre le réalisateur et Frank Nobert,
                    co-auteur avec Jean-François Prost de l’article « Détroit, ville résiliente »
                    paru dans la revue Esse en 2005.
 
20h00 |       Pause / Repas
 
21h00 ­|       Duplex avec Détroit
                   Communication avec les artistes sur place et échange avec
                   Douglas Scholes, l’artiste montréalais sélectionné par Imagination Station.
                   À travers une pratique de l’art de la maintenance, Douglas Scholes tente
                   d’infléchir les forces de détérioration et d’usure à l’œuvre dans l’environnement,
                   par un investissement d’énergie réparatrice.
                
22h00 |       Programmation de vidéos de courte durée
                   Réalisés par Kyong Park, Stephen McGee et
                   le Detroit Collaborative Design Center.
 
22h30 |       DJ Matteo Grondini
                   La soirée se poursuivra au rythme de l’incroyable scène musicale de Detroit,
                   qui, des années 50 jusqu’à aujourd’hui, a créé un son propre à la ville :
                   soul, rhythm’n’blues, rock garage, house et musique techno.

Abonnez-vous au bulletin du Réseau art Actuel