DAÏMÕN présente une soirée de performance avec Archer Pechawis, le mardi 12 avril à 19h30 au Club SAW

Archer Pechawis
Horse

Reconstitution historique imaginaire de l’Ouest par la voix, le tambour, la vidéo et le violoncelle, Horse débute par l’un des épisodes des plus sanglants de l’histoire de l’Amérique du Nord – le massacre de Sand Creek – pour le retourner ensuite comme un gant : tout en essayant d’évoquer un renversement des hiérarchies et des relations de pouvoir, Horse prend plaisir à imaginer comment une toute petite action peut changer le cours de l’histoire.

Horse représente une approche bifocale de Objet Indirect Object avec, d’un côté, le tambour numérique et, de l’autre, l’esprit même du Cheval. À travers le tambour, j’applique une technologie millénaire au plus vieux moyen de communication dans la culture des Premières nations. Pour nous, le tambour est non seulement un instrument de musique mais aussi une méthode permettant d’invoquer et de parler directement au monde de l’Esprit. Le cheval de cette histoire peut être considéré comme un Objet Indirect au sens où il est un canal de transmission de la connaissance qui a une histoire bien plus ancienne que sa propre existence et qu’il existe à un niveau à la fois physique, métaphysique et spirituel. En combinant tous ces éléments, j’espère éclairer le potentiel de transcendance du trivial et communiquer une vision de ce qui est possible.

Né à Alert Bay, BC en 1963, Archer Pechawis est un artiste de la performance et des arts médiatiques qui œuvre également comme cinéaste, écrivain, commissaire et éducateur. Artiste professionnel depuis 1984, il s’intéresse tout particulièrement au croisement de la culture des Cris-des-Plaines et de la technologie numérique en combinant entre autres des tambours à main « traditionnels » avec des technologies de pointe telles que les Mac PowerBooks. Présentée à travers tout le Canada, sa production artistique a fait l’objet d’articles dans Fuse Magazine et Canadian Theatre Review. Récipiendaire de nombreuses bourses du Conseil des arts du Canada et du British Columbia Arts Council, Archer a remporté en 2007 le Prix du Meilleur nouveau média au imagineNATIVE Film + Media Arts Festival et le Prix du meilleur court métrage expérimental au même festival en 2009.

Alors que ses activités artistiques l’amènent à travailler activement avec de jeunes autochtones, Archer enseigne la performance et les médias numériques à l’Indigenous Media Arts Group et dans le système scolaire public. D’ascendance crie et européenne, Archer Pechawis est membre de la Première nation Mistawasis de la Saskatchewan.

Discussion entre Steve Loft et Archer Pechawis après la performance
67 rue Nicholas, Ottawa
Présenté en collaboration avec SAW Video

Abonnez-vous au bulletin du Réseau art Actuel