Anne Marie Michaud en résidence chez Sagamie

Vivre mon corps… c’est la prémisse se retrouvant au cœur de ma pratique artistique. Mon œuvre parle de mon corps de façons différentes et complémentaires : par des dessins que j’accomplis à répétition, j’essaie de révéler la mouvance de mon propre corps et par les objets que je représente, je renvoie inexorablement à ce corps. Dessiner à répétition est devenu pour moi un véritable rituel dans ma création.

Toutes les réalités de mon corps d’artiste me sont indicibles, inatteignables. Le corps n’est-il pas qu’une enveloppe passagère et inessentielle ou renferme-t-il en lui un germe d’éternité? L’ultime pérennité du corps ne se réaliserait-elle que dans l’œuvre, que dans la marque qu’il laisse? En essayant de révéler la mouvance de mon propre corps dans mes marques dessinées, je tente de faire surgir les vérités qui échappent à ma conscience afin d’arriver à vivre mon corps entièrement.

Détentrice d’une maîtrise en arts visuels de l’Université Laval (2008) ainsi que d’un baccalauréat en Beaux Arts de l’Université Concordia (2006), Anne Marie Michaud articule sa pratique autour des notions de corporéité, à travers le dessin, la peinture et la vidéo. Son travail a été présenté en Islande, en France, en Alberta ainsi qu’au Québec.
 

Abonnez-vous au bulletin du Réseau art Actuel