+-/_-+ Phase 2 d’Hélène Prévost, performance mercredi le 18 mai à 19h30 chez DAÏMÕN

Nous prenons souvent pour acquis ce que nous entendons – ou croyons souhaiter entendre. Tout joue en notre faveur ou notre défaveur : éducation, habitude, surdité culturelle, perception, approximation, distorsion des supports, « botoxisation » des sources, etc. En dehors des conditions d’écoute optimisées fournies par l’industrie, il demeure une expérience quotidienne des lieux, des espaces privés et publics, qui n’est jamais reconnue pour ce qu’elle est.

Toute diffusion sonore est soumise à des intermédiaires. Convenons pour l’instant, que ce que nous entendons, dans un contexte d’amplification, constitue une représentation de la réalité tout en constituant une autre réalité.

Hélène Prévost a proposé de situer son exploration à cet endroit précis.

Durant la première phase du projet +-/_-+, l’artiste a consacré son travail à la préparation et à l’enregistrement de sources sonores très diversifiées (instrumentale, vocale, électronique, radiophonique, des sons préparés et dégradés, des complexes denses), puis à la diffusion de ces sources traitées sur des supports de différentes qualités, ou en diffusant à très bas niveau à la limite de l’audible ou à très haut niveau, à la limite de la distorsion, puis au réenregistrement du résultat de cette diffusion. Le processus, répété à plusieurs reprises, a permis d’accumuler un important matériau sonore avec lequel la deuxième phase du projet se mettra en place.

Le travail se fera en grande partie avec l’objet « radio », qui a l’avantage de fournir une source sonore continue et un système de diffusion intégrée.

Si l’objectif premier de +-/_-+ était d’observer la dégradation, la coloration, l’émergence de structures sonores cachées, la nouvelle réalité augmentée, et de questionner la notion « d’erreur», l’objectif poursuivi dans la deuxième phase serait celui d’affirmer cette nouvelle réalité, sans « erreur », et de créer un espace sonore/objet d’écoute, du meilleur au pire meilleur.

Appel à tous :
Pour la présentation du mercredi 18 mai, nous souhaiterions avoir un nombre (indéterminé..) de radios portatives -sur piles de préférence- et aussi d’écouteurs-de type headphone. Vous pourrez les apporter le soir-même de la présentation.
Si possible veuillez confirmer ce que vous apporterez à mhleblanc@daimon.qc.ca
De toutes façons, nous prendrons tout ce que vous apporterez.

Artiste sonore, musicienne et réalisatrice radio, Hélène Prévost est une adepte du field recording, du montage et du (re)mixage. Son instrument est un croisement entre le studio radio et un laboratoire de confrontations sonores et électriques. Ses projets récents sont: Les fantômes des lots vacants, Calendar, Transgressive transmissions, actions, TAP, Vol Qualifié (Excavation Sonore), Simulcast, l’Art des bruits, Jeudis tout ouïe, Victoriaville Matière Sonore, Luigi’s Avatar.

De 1978 à 2007, à titre de réalisatrice radio, elle se consacre à l’enregistrement et à la diffusion de musiques expérimentales et exploratoires à Radio-Canada (Musique Actuelle, Le Navire « Night »).  Elle initie des projets pour le web et coordonne la participation artistique de la radio à quelques grands festivals dont le FIMAV, MUTEK, Montréal Musiques Actuelles, ainsi qu’à des projets tels les Symphonies Portuaires et le SILOPHONE (The User). Quelques publications dans Circuit, Esse, Artexte, Musicworks lui permettent de documenter des aspects de la pratique de l’art audio et de partager son écoute du sonore.

Abonnez-vous au bulletin du Réseau art Actuel